Nextep organise le premier débat à l’Assemblée Nationale sur la santé visuelle

25/09/2015

La table ronde parlementaire « Ophtalmologistes/opticiens : mêmes combats pour l’accès aux soins ! » s’est tenue ce mercredi 16 septembre à l’Assemblée Nationale, à l’initiative de Krys Group et parrainée par Gérard Cornu, sénateur et opticien, et Dominique Orliac, députée et ophtalmologiste.

Au cœur d’une actualité importante pour l’optique, marquée par la publication récente du rapport Voynet et l’examen prochain au Sénat de mesures susceptibles d’impacter le secteur, cet événement a permis de dégager un socle de positions communes parmi lesquelles : le besoin d’assouplir les conditions de renouvellement des verres correcteurs et des lentilles de contact, l’impératif de consolidation des compétences et du cursus universitaire des opticiens (intégration dans le schéma License Master Doctorat) pour une plus grande intégration dans le parcours de soin visuel, ou encore la nécessaire reconnaissance de la compétence de l’opticien en matière d’apprentissage auprès du patient de la pose et l’entretien de lentilles.

Outre la présence de parlementaires concernés par les enjeux de la santé visuelle, cet événement a réuni les représentants du Ministère de la Santé, de l’Assurance maladie, des complémentaires santé ainsi que des principales professions concernées(ophtalmologistes, orthoptistes et opticiens). Jean-Pierre Champion, Directeur Général de Krys Group, a notamment insisté sur la capacité des opticiens à apporter des réponses concrètes aux problématiques d’accès aux soins : « Je crois au renforcement des compétences des opticiens comme solution d’avenir permettant de favoriser l’accès aux soins visuels, préoccupation quotidienne pour des millions de Français ». Il a également tenu à souligner l’urgence à assouplir les réseaux de soins et à simplifier les formalités administratives superflues qui encombrent les cabinets médicaux et le travail des opticiens au quotidien.